Les ateliers proposés par Mojgan'Arts



 

 

Comment créer une chorégraphie ?
Durée : 1 atelier de 2h

Découverte des principes de composition d’un chorégraphe. Comment pense-t-on une danse? Quels sont les procédés d’écriture d’un spectacle? Quelles sont les étapes de création ?
Passer d’une idée , d’un thème à du mouvement, à de la danse, à de l’interprétation.
Comment choisir la gestuelle utilisée dans la variation ? 
Les danseurs deviennent à leur tour chorégraphe pendant ce temps d’atelier. 


 

Découvrir en dansant ses droits, droit à l’éducation pour les enfants
Durée : 4 ateliers de 2H 

La convention des droits de l’enfant découverte par la danse. Nous abordons plus particulièrement le droit à l’éducation, le droit d’apprentissage , le droit au loisir, le droit à l’éducation artistique.
Son intention est de susciter des déclics chez les élèves, en les amenant à se laisser émouvoir par le défi que représente l’accès à l’école pour beaucoup d’enfants dans le monde, s’interroger sur la finalité de l’éducation, se mettre en quête de la raison d’être de sa propre scolarité. La danse comme moyen de communication universelle. 
A l’issu de ces ateliers une restitution est envisageable sous la forme décidée avec les participants. (création d’une danse, d’une vidéo, d’une répétition).


 

Autour de l’identité
Durée : 2 à 4 ateliers de 2H

Mise en place d’une recherche terminologique/kinesthésique autour du mot « identité »
Mise en place d’un travail en groupe sur l’identité : Se conformer / sortir du lot – Se laisser influencer / être en rupture : travail en cercle : rentrer dans le cercle/ en sortir : comment ? Affronter le regard des autres…
Travail sur un ensemble commun de mouvements et déplacements avec l’intervenante et travail en parallèle sur des créations singulières d’élèves.

 

 

 

 


Autour de la mémoire
Durée : 2 à 4 ateliers de 2H

Introduction sur les différents types de mémoire.
La première mémoire travaillée sera la mémoire de l’enfance à partir d’une photo qu’ils amènent.
Seconde mémoire : celle du quotidien, des routines, des habitudes.
Troisième mémoire : celle moins consciente du rêve… 
Evolution progressive du travail pour aller vers une danse nuancée, déformée, restructurée et restructurante, répétée par soi, par les autres comme autant de mémoires qui investissent ou quittent brutalement l’espace de danse. Les interventions permettraient d’autant plus de rigueur dans le mouvement et la répétition du mouvement.

 

 

 

 


Histoire de la danse 
Durée : A définir en fonction du projet

Parcours historique autour de la danse, traversée des époques, des codes, des styles.
Découvrir l’histoire de la danse par le mouvement et la musique. 

 

 


Géométrie dans l’espace
Durée : 1 atelier de 3h 

Comment transposer des formes géométriques dans l’espace, dans nos corps ? L’écriture chorégraphique ne se définit pas seulement par le mouvement du corps mais aussi par la création d’espace de jeu. 
Ainsi nous amenons les danseurs à écrire la danse par la géométrie.

 

 

 

 

 


Danser ses émotions 
Durée : 5 ateliers de 2H 

Comment interpréter des émotions en dansant ? Pour cela nous traversons à chaque atelier une émotion forte ( peur, joie, colère, tristesse) . 
Comment traduire ses émotions qui traversent le corps ? Qu’est ce qu’elles provoquent chez chacun ? Comment le corps les analyse et peut les transmettre ? En a-t-il la mémoire, réagit-il toujours de la même façon ? Comment retenir la sensation et l’intégrer à un mouvement dansé ?

 

 

 

 

 


Danse et surdité
Durée : -

Depuis plus de 10 ans Iris Mirnezami a développé des ateliers chorégraphiques pour les personnes sourdes ou malentendantes. Les ateliers sont adaptés en fonction du public, certains ateliers peuvent se réaliser en langue des signes françaises. 
Découvrir sa rythmique naturelle, s’autoriser à la danse, chercher sa musicalité par le corps.
Sensibiliser les publics à la surdité. 
A la recherche d’une gestuelle singulière, de sa danse et de son corps.

 

 

Les pôlarités 

Durée : 2 à 4 ateliers de 2h

Le travail sur les pôlarités c’est entrer dans la dualité du monde, c’est explorer dans son corps des sensations très différentes qui permettront ensuite d’élargir la palette des nuances et de développer ses moyens d’expression et de créativité.

Avec les enfants, ils s’agit d’aborder la vitesse (rapide/lent), les niveaux (haut/bas), l’amplitude (petit/grand), les formes (lignes droites/lignes courbes), l’espace (proche/kinesphérique/lointain), le poids (léger/lourd), les qualités de mouvement (doux/fort), les verbes d’action, pour découvrir son corps et son environnement.

Pour les plus grands c’est aussi élargir son éventail de possible, travailler sur l’altérité, voir l’autre comme un allier et non comme un rival, découvrir nos différences complémentaires pour sortir de la compétition.



 

Les 5 sens

Durée : 5 ateliers de 2h

 

Nous rentrons au contact de notre environnement grâce aux 5 sens que sont le toucher, l’ouïe,  la vue, l’odorat et le goût.

Les organes sensoriels captent les informations perçues dans l’environnement et les transmettent au cerveau.

Ces sens nous informent sur d’éventuels dangers et contribuent à la survie de l’espèce.

Ils sont le lien entre le monde extérieur et notre monde intérieur car ils nous permettent d’accéder à nos besoins, nos émotions, nos souvenirs, notre imaginaire.

Ils questionnent aussi notre culture et donc le lien à la filiation.

Ce cycle d’atelier permet d’explorer l’éveil sensoriel comme levier à la créativité et interroger la subjectivité de notre perception.

En effet, passer par le corps et la sensation, peut être un point de départ et d’inspiration pour accéder à la créativité de manière singulière.

C’est donc un support d’exploration très riche quel que soit le public et les problématiques.

Dans une société aseptisée, coupée du corps, et qui privilégie le mentale, il est fondamentale de pouvoir se reconnecter à ses sens.

 

 

 

 

 

 

L’intelligence émotionnelle 

Durée : 2 à 4 ateliers de 2h

L’intelligence émotionnelle est un concept issu des travaux d’Homard Gardner, psychologue américain, qui a étudié l’approche « multiple » de l’intelligence, cette dimension émotionnelle se traduit en cinq composantes que sont :la conscience de soi, la maîtrise de ses émotions, un état d’esprit positif, l’empathie, l’harmonisation et la maîtrise des relations humaines.

C’est donc la faculté d’identifier et d’apprendre à connaître ses émotions afin d’adapter ses comportement aux différentes situations auxquelles on peut être confrontés, et cela se travaille et se cultive!

Ce cycle d’atelier permet d’explorer cette compétence à travers le ludisme, la créativité, la connexion à l’instant présent, aller à la découverte de ses émotions, l’aptitude à communiquer et la coopération.

Mojgan'Arts Company

mojganarts@gmail.com / 06.22.31.23.25

  • Facebook
  • Instagram
Ateliers Mojgan'Arts