Labo'Dance : Shoes

Recherche chorégraphique : Iris Mirnezami
Création éphémère 2018
Interprètes : Clothilde Fortin, Clemence Camus, Natalia Represa , Iris Mirnezami

« Aller botte à botte, Avoir l’estomac dans les talons, Avoir un clou dans sa chaussure , C’est à tomber sur les bottes , Cirer, chausser, lécher les bottes de quelqu’un, En avoir plein les bottes, Être à la botte de quelqu’un, être dans ses petits souliers, graisser ses bottes, je ne m’en soucie pas plus que de mes vieilles bottes , lâche-moi les baskets , lécher les bottes, jouer de l’escarpin, marcher à côté de ses pompes , ne pas avoir, ne pas rester les deux pieds dans le même sabot, ne pas lâcher d’une semelle, pantouflard, prendre ses cliques et ses claques , proposer la botte , traîner la savate , trouver chaussure à son pied, voir quelqu’un avec ses gros sabots , y laisser ses bottes."

Dans un monde où chaque métier porte l’habit, chaque situation demande une chaussure différente.
Paraître : comme illusion ou réalité ?
Quel est la place que l’on laisse aux chaussures dans notre société?
Nous n’entrons pas dans les lieux sacrés en chaussure , nous portons des chaussures en fonction de notre métier, porter des chaussures permet de montrer sa puissance , sa richesse, son rang...
Mais alors quelles chaussures porter pour être moi-même ou faire croire que je suis ?
Des heures à rester assise à regarder les chaussures des gens qui marchent dans le métro. Les chaussures sont-elles la douce représentation de la personnalité? L’habit ne fait pas le moine? Suis- je habillée comme je suis ou comme je dois ?
Les chaussures comme symbole de la personnalité. Le poids de la société face aux vêtements et aux chaussures.

«Toi qui sembles,
Toi qui ressembles,
Toi qui t’assembles, Cherches-tu “l’ensemble” ?
Je te vois ici, seule face à nous, face à eux , face à toi.
Tu sembles fragile, abandonnée sur ce quai de gare, à regarder le monde avec tes yeux rêveurs . Tu ressembles à quelqu’un, à elle , à moi. Je ne sais pas...
Que regardes tu ? Tu observes, tu choisis, tu souris, tu désapprouves. Mais que fais tu ?
Tu es nue , tu es vierge, tu ne t’assembles pas , tu es seule, vraiment seule. Et tu attends sur ce quai de gare.
Tu contemples, tu admires, tu réfléchis, tu observes. Tu te dis : “ça oui , ça non , pourquoi pas et si c’était moi ?“.
Tu observes ce qui sera ta vie, tu regardes leur vie, leur choix.. tu cherches ton ensemble, ton toi.
»

Iris Mirnezami

  • shoes-23.jpg
  • shoes-2.jpg
  • shoes-13.jpg
  • shoes-12.jpg
  • shoes-11.jpg
  • shoes-3.jpg
  • shoes-9.jpg
  • shoes-22.jpg
  • shoes-17.jpg
  • shoes-14.jpg
  • shoes-15.jpg
  • shoes-1.jpg
  • shoes-25.jpg
  • shoes-19.jpg
  • shoes-8.jpg
  • shoes-16.jpg
  • shoes-7.jpg
  • shoes-10.jpg
  • shoes-5.jpg
  • shoes-6.jpg
  
  Tél. : 06.22.31.23.25 - Mail : mojganarts@gmail.com - Nous contacter